fbpx

Livraison gratuite avec achat de 120$ avant taxes *voir les conditions*
+ 10% au premier achat en vous inscrivant à l’infolettre

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Le blogue Prétentieux

40 ans: l’âge redouté ?

24 février 2024

Les vois-tu approcher avec appréhension, ou plutôt avec un sentiment de fierté et d’accomplissement d’être là où tu te trouves dans ta vie ?

À 39 ans, j’accueillais dans ce monde mon 8e bébé. Étais-je vieille ? Considérant que j’étais une « jeune » mère pour mes fils (nés alors que j’avais 19, 22, 25, 26, 28 et 29 ans), ne devenais-je pas une mère âgée pour mon nouveau-né ?

Ce même bébé qui, 7 ans plus tard, allait entendre une amie à l’école s’exclamer : « Oh, c’est ta grand-maman qui vient te chercher aujourd’hui ! » ? Ma fille, gênée de mes ridules naissantes, s’était sentie humiliée pendant plusieurs mois suite à ce commentaire en me voyant l’attendre à la sortie des classes. Je me sentais pourtant plus resplendissante que jamais…même avec mes rides !

Quelle que soit ta relation avec le changement de dizaine imminent, le temps fait son œuvre mais l’attitude, autant que la génétique et les saines habitudes de vie, peuvent peser dans la balance de tes atouts. 40 ans: l’âge redouté ?

Quarante ans. Bienvenue dans la décennie où la maturité et la jeunesse se rencontrent en harmonie ! Si, si, je t’assure que c’est possible !À cette étape de la vie, si tes assises intérieures, riches de tes expériences de vie, ont gagné en solidité, celles de ta structure cutanée ont peut-être commencé à se la couler plus douce. Ta peau commence à « exprimer » ses besoins spécifiques de manière singulière : pores dilatés, sensation de tiraillement au niveau du visage, apparition des ridules d’expressions, etc. Paniqueras-tu pour autant ? Que nenni ! Avec un peu de savoir-faire, d’humour et d’auto-bienveillance, tu pourras embrasser cette transition avec sérénité. Fais-moi confiance là-dessus.

Le langage elfique de ta peau

Elfique, comme dans douceur, comme dans lenteur. Plus tu approches de la barre des quatre dizaines, plus les changements s’accumulent. Leur subtilité te laisse parfois penser qu’ils sont peut-être le fruit de ton imagination. La production de collagène et d’élastine commence pourtant à ralentir, ce qui peut entraîner une perte de fermeté et l’apparition des premières rides. Un rêve ? La perception peut te (nous !)  jouer des tours. Mais, à bien y penser, ta (notre !!) peau est de toute évidence devenue plus sèche et moins éclatante. La sensation de tiraillement est bel et bien là. Tout compte fait, peut-être que tranquillement, les changements nous gagnent…

Une routine de soins adaptée  

À l’aube de ce changement de dizaine, la routine de soin adaptée est ton alliée. Apprivoise-la en optant pour des produits riches en ingrédients hydratants tels que l’acide hyaluronique et les huiles nourrissantes (argan, camélia, avocat, rose musquée, etc.). Un écran solaire dans ta routine quotidienne te sera également d’un appréciable secours pour protéger ta peau des dommages causés par les rayons UV.

Hydratez, Hydrate, Hidratar

L’hydratation est la clé d’une peau éclatante, souple et rayonnante à tout âge, mais elle devient encore plus importante vers la fin de la trentaine. Les crèmes hydratantes riches en antioxydants pour aider à combattre les signes du vieillissement et à préserver la jeunesse de ta peau pullulent (et représentent certes de bons atouts). Cependant, l’hydratation de l’intérieur importe +++. N’oublie pas de boire beaucoup d’eau tout au long de la journée pour maintenir ta peau hydratée. L’eau est nécessaire pour maintenir l’élasticité de la peau et prévenir la sécheresse, les tiraillements et les rugosités, en plus de mieux protéger contre les agressions extérieures.

De plus, l’hydratation régulière de la peau (interne et externe) peut contribuer à prévenir l’apparition prématurée des rides et des ridules. Une peau déshydratée a tendance à développer des rides plus rapidement, car elle perd de sa fermeté. Une peau bien hydratée a généralement une texture plus lisse et des pores et imperfections moins apparents.

L’impact de l’alimentation

Une alimentation équilibrée et riche en nutriments peut également contribuer à maintenir la santé et la jeunesse de la peau. Les aliments riches en vitamines C et E, ainsi qu’en acides gras essentiels sont la clé (ma naturopathe de maman répète inlassablement : « Mange du poisson ! As-tu pris tes Omegas ? Prends du complexe B ! »), dans ton alimentation quotidienne. Les fruits et légumes frais, les noix, les graines et les poissons gras (oui maman) sont d’excellentes options pour apporter à ta peau les acides gras qui commencent à lui faire défaut (hé, merci les changements hormonaux). 40 ans: l’âge redouté ?

« Du temps pour moi, ouais, I know »

Enfin, n’oublie pas l’importance de prendre du temps pour toi et de t’accorder des moments de détente et de plaisir (avoue que celle-là est plus difficile à appliquer). Comme dans le sport, les moments de récupération sont aussi essentiels que les moments d’efforts. Le stress peut avoir un impact négatif sur ta peau, alors prends le temps de pratiquer des activités qui t’apaisent, que ce soit la course (je devrais m’y remettre!), la natation, la méditation, l’écriture, le collage ou simplement passer du temps avec des proches qui te font du bien.

 

De l’attention là où ton être en réclame

La quarantaine est une étape de la vie bien singulière; une sorte de point de prise de conscience où évaluer le chemin parcouru, les objectifs encore à atteindre ou simplement écouter un peu plus attentivement les grondements sourds intérieurs qui quémandent un peu plus d’attention. Pour certaines, il s’agit d’un point de rupture entre les exigences de la maternité, les enfants qui vieillissent, puis la brèche qui s’ouvre pour entrer à nouveau en contact avec une dimension de nous-même parfois négligée.

Prendre du temps pour son esprit autant que pour son corps. Tant de nécessités et d’intérêts divers peuvent sommeiller dans un esprit surchargé !

Faute de temps, de nombreuses choses ont été mises de côtés, pour ma part: suivis divers, sommeil, lâcher-prise sur ce que je ne peux contrôler, travail *avec concentration*, prises de sang, souper avec une amie, espaces-temps de créativité, coiffeuse, etc. Ma négligence (ou difficulté à me bloquer une plage intouchable) était telle que c’était souvent sous le coup d’une “urgence” ou d’une femme “qui craque” que j’agissais. L’effet bouilloire…

Et vous, comment accueillerez-vous les années à venir ? Rappelez-vous que chaque ride est le témoignage d’une vie riche et bien vécue. Que confiance et lâcher-prise vous habitent pour la quarantaine, la cinquantaine… et plus loin encore (merci pour le mot de la fin, Buzz) !

2 commentaires sur "40 ans: l’âge redouté ?"

  1. Johanne dit :

    Savoir sur les meilleures produit

  2. j3nnifer dit :

    Bonjour Johanne, quel produit recherchez-vous exactement: un nettoyant pour visage, une lotion tonique, une crème, un sérum ? Quelles sont les spécificités de votre peau (pores dilatés, ridules, sécheresse, etc.) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ici nous acceptons :
© 2023 La Prétentieuse | Politique de confidentialité | Conditions d'utilisation
Conception web Valérie Provost et Marie-Ève Leclair | Illustrations Nadia Chougui