fbpx
Livraison gratuite avec achat de 90$ avant taxes *voir les conditions*

Chère Églantine… (5)

Ma chère Carolanne,

Avoir l’embarras du choix, c’est un beau problème! Jadis, lorsque les prétendants se bousculaient à ma porte, ha! Je savais bien les entretenir assez longtemps pour faire le tri entre le bon grain et l’ivraie. On se faisait la cour pendant des mois, à l’époque! C’était le bon temps, celui où les garçons étaient polis et prévenants, juste assez entreprenants (pas le choix, avec ces sacrés chaperons toujours aux aguets!).

Dans ton cas, les choses devront aller un peu plus rapidement, hein! Noël est dans moins d’un mois, ça presse! Plus qu’une trentaine de jours pour faire ton choix et apprendre à le connaître assez pour ne pas trop rougir devant les questions indiscrètes de ces fouineuses de tantes!

Laisse-moi d’abord te dire une chose; il est rarement avisé de mêler l’amour et le travail! En ce moment tu imagines peut-être des regards langoureux échangés au-dessus de la table à la cafétéria, des sourires complices devant la machine à café ou même des gestes coquins aux détours d’une porte ou d’un cubicule (!), mais as-tu pensé aux conséquences si ça tournait mal, hum? Le malaise de se côtoyer tous les jours s’il trouvait une collègue plus “moelleuse” que toi pour lui servir d’oreiller au coin du feu? Parce qu’à te lire, il a l’air bien gentil ton galant collègue, mais tu n’as pas l’air de partager grand-chose d’autre qu’un espace de bureau avec lui – et des mots doux dans le creux de l’oreille après un verre en trop?

Alors qu’à la façon dont tu décris ton valeureux Simon, j’imagine tes yeux qui brillent! Le grand air et l’exercice, c’est vivifiant, ça favorise les rapprochements! Et je vous figure bien marchant d’un pas allègre sur les sentiers, à rire à gorges déployées. Si tu aimes tant les activités douillettes, rien ne vous empêchera de prendre un bon bain en amoureux en rentrant! Mais je mets la charrue avant les bœufs. Rappelle-toi d’abord que l’amour doit être simple et facile s’il veut durer dans le temps; les histoires compliquées, ce n’est pas bon pour le cœur.

Alors si votre souper se passe comme vos promenades, que la conversation ne se tarit pas et que son sourire carnassier te fait encore de l’effet pendant qu’il mange son steak d’ours, n’hésite pas à l’embrasser à pleine bouche en sortant de là!

Et voilà ma chère, un joyeux temps des Fêtes bien au chaud pour toi!

Églantine

 

 

Chère Églantine... (5)Chère Églantine... (5)

Les ensembles cadeaux La Prétentieuse : une attention personnalisée!

Simon ou Étienne? Lequel présenter à la famille de Carolanne au réveillon du jour de l’An? Dilemme, dilemme !

Inviter Simon (et son sourire, et sa vitalité contagieuse) et lui offrir un ensemble Le Randonneur?

Ou plutôt Étienne (et son charme, et sa coquetterie à inavouée) et opter pour Le Douillet?

Regardez tous nos ensembles-cadeaux dans notre boutique

 

Ici nous acceptons
© 2018 La Prétentieuse | Politique de confidentialité | Conditions d'utilisation
Conception web Valérie Provost et Marie-Ève Leclair | Illustrations Nadia Chougui